changements environnementaux

Articles archivés

Le mythe des premiers réfugiés climatiques : mouvements de populations et changements environnementaux aux îles Torrès (Vanouatou, Mélanésie)

Créé par le 01 avr 2012 | Dans : changements environnementaux, Recherche

article publié dans

ANNALES DE GÉOGRAPHIE, N° 685 • 2012, pages 219-241,  Armand Colincouverture Annales de Géographie

Patricia Siméoni, Valérie Ballu

Résumé : Depuis la fin des années 1990, la montée du niveau de l’océan aux îles
Torrès, dans le nord de l’archipel du Vanouatou, a provoqué l’inquiétude des communautés locales et internationales. En 2004, le village de Lataw sur l’île
de Tégoua fut déplacé de plusieurs centaines de mètres avec le soutien du gouvernement du Vanouatou et de l’aide canadienne. Sur la scène internationale, ces villageois devinrent les « premiers réfugiés climatiques » de l’Histoire, et furent présentés comme les victimes du réchauffement. Notre étude porte sur deux villages de deux îles différentes du groupe qui ont vu au cours des douze dernières années leur morphologie côtière évoluer, un phénomène interprété
comme lié au réchauffement climatique et à son corollaire : la montée des océans. Cet article présente une analyse des données géophysiques et eustatiques
expliquant la variation relative du niveau marin. S’il contribue à la montée des eaux, le réchauffement climatique n’a pas le rôle dominant qui lui a été attribué dans les inondations observées aux Torrès. En effet, les mouvements tectoniques soudains (séismes) ou plus lents nommés intersismiques (entre les séismes), ainsi que des variations temporaires du niveau marin dans le bassin Pacifique liées par exemple à l’oscillation australe (El Niño et La Niña) sont les principaux responsables de la rapide montée des eaux observée sur la période 1997-2009. Les Torrès sont constituées d’un groupe d’îles faiblement peuplées dont les vicissitudes démographiques ont fortement contribué à la distribution contemporaine des habitants. Aujourd’hui essentiellement côtiers, les Torrésiens ne l’ont pas toujours été. Ils sont plus sensibles aux changements environnementaux littoraux que du temps où ils résidaient à l’intérieur des terres. Par ailleurs, leurs croyances en certains pouvoirs surnaturels qui pouvaient commander les éléments naturels subsistent mais de façon approximative au coeur de leurs nouvelles valeurs chrétiennes. Ces dernières n’étant pas axées sur la compréhension de l’environnement, elles n’aidèrent pas particulièrement les insulaires à moderniser leur perception des dangers environnementaux.

Mots-clés : changements environnementaux, sociétés traditionnelles, mouvements tectoniques verticaux, montée des océans, réfugiés climatiques, El Niño, îles Torrès,
Vanouatou.

 

The myth of the first climatic refugees : population movements and environmental changes in the Torres island (Vanuatu, Melanesia).


Abstract: Since the late 1990s, local and international communities have become increasingly concerned about rising sea levels in the Torres Islands, at the northern end of the Vanuatu archipelago. In 2004, Lataw village on Tegua Island was displaced by several hundred meters with help from Canada and the Vanuatu government. On the international scene, the Lataw villagers have been cited as history’s first climatic refugees : innocent victims of global warming. Our study focuses on two villages belonging to two different Islands, where the coastal morphology has evolved in the past decade, which has been interpreted as a result of global warming and its “corollary” : the sea level rise. This article also presents an
analysis of geophysical and eustatic data explaining the observed relative sea level rise : while global warming may contribute to present-day sea level rise, it did not play the dominant role in the flooding of Torres coastal lands. Instead, tectonic movements—both sudden (earthquakes) and gradual (in between earthquakes)— and pluriannual El Niño/La Niña events over the 1997-2009 period play the major role. The Torres Islands are scarcely populated, and the present-day distribution of the population is inherited from various demographic transformations. Although most of the population now lives near the coast, this was not always the case. This coastal migration makes the inhabitants more sensitive to environmental changes than they were before. In addition, their understanding of environmental problems — coded within beliefs in supernatural powers driving natural elements —has been weakened by the suppression of traditional beliefs in favor of Christian values. The latter, which are not oriented towards understanding and reacting to environmental problems, do not contribute to modernizing islander’s perception of environmental threats.

Keywords : environmental changes, traditional societies, vertical tectonic motion, sea level rise, climatic refugees, El Niño, Torres Islands, Vanuatu.

Pour télécharger l’article/ to download the article

Biodiversité 2010. Nos Racines sont notre avenir : Des racines et des tubercules

Créé par le 26 mai 2010 | Dans : Biodiversité, changements environnementaux, Documentaire audiovisuel, Recherche

         Pour l’année internationale de la biodiversité, Géo-consulte co-produit avec TBV (Television blong Vanuatu) un film-documentaire sur les problèmes que rencontre l’agrobiodiversité des plantes à racines et tubercules tropicales au Vanouatou, mais les similitudes avec d’autres pays sont tellement fortes que nombreux sont ceux qui se reconnaîtrons dans cette histoire. Un film de Patricia SIMÉONI en collaboration avec Stevenson Liu, et Sam Obed, avec la participation des Seedsavers et la musique de KRK.

       Dans de nombreux pays de la zone tropicale humide les plantes alimentaires sont des variétés traditionnelles de racines et tubercules sélectionnées par les paysans depuis des millénaires. Toutefois, la richesse de l’agrobiodiversité est de nos jours menacée par de nombreux facteurs dont les changements d’habitudes alimentaires et environnementaux. Ce film brosse un tableau de la situation au Vanouatou, et propose aux paysans des solutions pour l’avenir.
“Nos racines sont notre avenir” est un film à usage éducatif. Il est surtout destiné aux enseignants qui souhaiteraient expliquer aux jeunes générations la vulnérabilité de leur patrimoine, tant biologique que culturel, face à la mondialisation. Les bonus leurs offrent aussi des outils pratiques tels que la pollinisation ou la fabrication artisanale de chips.

Our Roots are our Future : Root and Tuber crops 

In many tropical countries, food crops are traditional varieties of root and tuber species selected by farmers during millennia. This rich agrobiodiversity is nowadays threatened by numerous factors, including environmental and diet changes. This movie describes the situation in Vanuatu and suggests to farmers concrete and practical solutions for their future. « Our roots are our future » is a movie for educational purposes. This film is for teachers who wish to explain to the younger generations the vulnerability of their biological and cultural heritage under the pressure of globalization. Film bonuses offer practical tools such as demonstration of pollination techniques or the production of chips at the village level.

Ol rus blong yumi oli fuija blong yumi : Rus crops

Long fulap difren kaontri long wold, of fama ol i planem aelan kakae blong olgeta wetem ol defren kaen we ol i selectem long touasand yia blong wok. Naoia, ol defdefren kaen blong olgeta ol i save lus kwiktaem from i gat fulap samting we ol i no gud long saed long klimat mo from ol i stap kakae rabis kakae. Film ya, hemi stap diskraebem situasen long Vanuatu o hemi stap proposem sam praktikol solusen blong helpem fiuja blong olgeta. « Ol rus blong yumi ol i fiuja blong yumi » hemi wan film blong sapotem edukasen. Film ya hemi blong ol ticha we ol i wantem explenem long ol yut olsem wanem divesiti long aelan kakae blong olgeta hemi stap long wan danga from naoia i gat pawa blong globalizasen. Ol extra bonus long film ya, ol i offerem sam praktikal solusen olsem ol teknik blong maretem ol difren kaen mo olsem wanem blong makem ol chips long vilij.

 

Une coproduction Géo-consulte – Television Blong Vanuatu
Version anglaise incluse / English version included :
Our Roots are our Future: Root and Tuber crops.
Durée : 1 h 10 + Bonus

Ce film a été cofinancé par le CIRAD et le FFEM
ÉDITIONS GÉO-CONSULTE, 2010, ISBN 978-2-95-333621-4

Nos racines sont notre avenir : Des racines et des tubercules

Lancement du film le 3 juin 2010 au ciné-club de l’Alliance Française : http://alliancefr.vu/fr/culture/95-nos-racines-sont-notre-avenir

Ci-dessous: informations sur le projet CIRAD/FFEM et narratifs, en français et en anglais, téléchargeables en format PDF.
 

Biodiversité 2010. Nos Racines sont notre avenir : Des racines et des tubercules dans Biodiversité pdf descriptionduprojet.pdf

pdf dans changements environnementaux descriptionoftheproject.pdf

pdf dans Documentaire audiovisuel fondvanouatoucopie.pdf

pdf dans Recherche narratifdufilm.pdf

pdf movienarative.pdf

 

Le Système Solaire |
LES LEZARDS |
Osvaldo Battistini |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Conception Animateur Qualité
| wwwamine5
| VIGIMETEO DANS LE 62-59